Alfajiri Energy est tres heureux d’accueillir Mr. M. Simon Hatfield au sein de sa direction.

Alfajiri Energy est tres heureux d’accueillir Mr. M. Simon Hatfield au sein de sa direction.

Mr. M. Simon Hatfield a plus de 40 ans d'expérience internationale et nationale dans des postes techniques, de gestion et de direction au sein de la Compagnie pétrolière impériale, d'Exxon Production Research Company,

de Chauvco Resources, de Talisman Energy et de Western Oil Sands. M. Hatfield a mené des affaires dans l'ensemble des Amériques, en Afrique du Nord et de l'Ouest, au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est. Il a joué un rôle essentiel dans la création de WesternZagros et a dirigé la société pendant 20 ans, au cours desquels elle est passée du statut de petite société d'exploration à celui de producteur indépendant de taille moyenne. Il est titulaire d'une licence (avec mention) en géologie et en physique, d'une maîtrise en géologie, a suivi le programme de développement des cadres de l'université de Calgary et est membre de l'Institut des administrateurs de sociétés.

Alfajiri Energy a signé un contrat avec l'Université de Calgary

Alfajiri Energy a signé un contrat avec l'Université de Calgary pour une étude de laboratoire sur l'optimisation des séparateurs qui devrait commencer au début de 2024. Les résultats de l'étude seront utilisés pour concevoir un pilote, qui est prévu au cours de la phase de faisabilité du projet Lwandjofu.

Alfajiri Energy collabore avec les principales universités du Kivu pour promouvoir l'énergie durable et soutenir les talents locaux.

Alfajiri Energy Corporation a le plaisir d'annoncer un partenariat clé avec deux (2) des plus importantes universités de la région du Sud-Kivu, en occurrence l’Université Officielle de Bukavu (UOB) and l’Université Evangélique en Afrique (UEA).
Ce mouvement stratégique reflète l'engagement d'Alfajiri Energy à encourager les talents locaux et à créer des opportunités d'emploi au sein de la communauté.

Le partenariat servira de tremplin crucial pour le développement du Sud-Kivu et de ses régions environnantes.
Alfajiri Energy est impatiente de collaborer avec les universités et de tirer parti de leur expertise pour développer sa concession de Lwandjofu sur le lac Kivu et, par conséquent, de construire des projets qui ont un impact positif sur l'économie locale.
Le partenariat avec les universités renforcera la position d'Alfajiri Energy en tant que leader dans la région et en RDC, établissant une nouvelle norme en matière de responsabilité sociale des entreprises et d'engagement communautaire.

Le président-directeur général d'Alfajiri Energy, M. Christian Hamuli, a exprimé son enthousiasme pour ce partenariat en déclarant : "Nous sommes ravis de nous associer à ces deux grandes universités pour poursuivre notre mission de création d'opportunités économiques durables et à long terme dans la région du Sud-Kivu. Nous pensons qu'en investissant dans les talents locaux et en encourageant un fort sentiment d'appartenance à la communauté, nous pouvons susciter des changements positifs et contribuer à bâtir un avenir meilleur pour la région.".

Dans l'ensemble, le partenariat entre Alfajiri Energy et les universités est une étape importante pour la région, et nous sommes impatients de voir l'impact positif qu'il aura sur la communauté locale.

RDC: le gouvernement lance les travaux des négociations pour la signature du contrat de partage de production du bloc gazier Lwandjofu

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo a entamé mardi 9 mai 2023 les travaux des négociations du contrat de partage de production entre Alfajiri Energy Corporation SARL et la SONAHYDROC SA relatif à l'exploitation du bloc gazier Lwandjofu. Intervenant à cette occasion, la vice-ministre des Hydrocarbures Wivine Moleka a rappelé que ces travaux font suite du processus d'appel d’offres pour l’attribution du bloc gazier Lwandjofu du Lac Kivu amorcé depuis le 28 juillet 2022 et a l’issue duquel Alfajiri Energy Corporation SARL a été déclarée entreprise adjudicataire.

A l’issue de ces travaux, précise le ministère des Hydrocarbures, viendra l’étape de la signature de CPP ( contrat de partage de production) qui permettra à l’entreprise de débuter les travaux de la transformation du gaz proprement dite.

RDC : signature de contrat de “partage de production” de deux blocs gaziers du lac Kivu

Le gouvernement de la République démocratique du Congo a publié mercredi soir les noms des sociétés qu'il a sélectionnées, à l'issue d'un appel d'offres, pour exploiter trois blocs gaziers du lac Kivu, dans l'est du pays.

  • Il s'agit de: Symbion Power & Red, pour le bloc dit "Makelele"
  • Winds Exploration and Production LLC (bloc Idjwi)
  • Alfajiri Energy Corporation (bloc Lwandjofu)

RDC : Signature de contrat de “Partage de production” de deux blocs gaziers du lac Kivu

Le gouvernement représenté par les ministres des Hydrocarbures Didier Budimbu, celui des Finances Nicolas Kazadi et les sociétés (Winds Exploration et Production et Alfajiri Energy) ont signé samedi 9 septembre 2023 à Kinshasa, le contrat « de partage de production » de l’exploitation de deux blocs gaziers du lac Kivu ouverts à l'exploration -production en RDC. Une procédure qui a respecté les règles ont témoigné à l’unanimité les deux sociétés concernées aux côtés de la Société Nationale des Hydrocarbures (SONAHYDROC S.A) représentant l’Etat Congolais et qui aura en exclusivité 20 % d’office sur les bénéfices des activités.

COMMUNIQUE DE PRESSE: November 06, 2023

Alfajiri Energy Confirme la Signature du Contrat de Partage de Production pour l’Extraction du Gaz Méthane dans le Bloc Lwandjofu du Lake Kivu
Le gaz naturel renouvelable produira de l'électricité et réduira la pauvreté dans l'est de la RDC

CALGARY, CANADA – Alfajiri Energy, une société énergétique canadienne à direction congolaise, a signé un contrat de partage de production (CPP) avec le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) le 9 septembre 2023. 

Ce contrat confère des droits d'extraction de méthane biogénique (gaz naturel renouvelable) au fond du lac Kivu, dans le bloc Lwandjofu, en RDC.  
La société a pris connaissance de certains commentaires incorrects, mensongers et potentiellement diffamatoires dans les médias au sujet de ses dirigeants, de ses plans de projet et du gouvernement de la RDC.
Le processus menant à l'attribution du contrat pour le bloc Lwandjofu dans le lac Kivu a été rigoureux, transparent et crédible. L'équipe d'Alfajiri Energy est expérimentée et sérieuse, et le plan du projet est bien avancé. Les récentes déclarations suggérant le contraire sont fausses.

 Il n'existe aucune relation inappropriée entre Alfajiri Energy et quiconque au sein du ministère des hydrocarbures de la RDC.  
Alfajiri Energy respecte scrupuleusement la législation anti-corruption en vigueur en RDC et au Canada. L'objectif d'Alfajiri Energy dans le cadre de ce projet est d'extraire le gaz en toute sécurité, de le transformer efficacement en électricité et d'apporter un approvisionnement fiable en électricité aux populations de la région du Kivu. L'entreprise déploiera une technologie canadienne prouvée dans le secteur de l'énergie pour dégazer l'eau du lac Kivu et utilisera le gaz dans une installation à haut rendement pour produire de l'électricité destinée à la consommation locale. 

Une alimentation électrique fiable créera à son tour des opportunités d'emploi, réduira la déforestation, améliorera les infrastructures de santé et d'éducation et réduira les émissions naturelles de méthane (un puissant gaz à effet de serre) du lac dans l'atmosphère.
Le potentiel social et environnemental de ce projet est extraordinaire. Le manque d'énergie fiable est la principale cause de l'extrême pauvreté à laquelle sont confrontés de nombreux Africains et Congolais en particulier, bien qu'ils vivent dans un pays riche en ressources minérales.  
Le projet Lwandjofu d’Alfajiri Energy dispose d'un plan de travail approuvé et d'une conception initiale des installations. L'équipe travaille et travaillera avec des experts des universités de la RDC et du Canada pour, entre autres, élaborer la stratégie d'exploitation détaillée et les études d’evaluation d’impact social et environnemental. "Ce projet est très personnel pour moi", a déclaré Christian Hamuli, président-directeur général d'Alfajiri Energy. "Je suis né et ai grandi près du lac Kivu, à Bukavu, et ma famille élargie vit sur les rives du lac. J'ai obtenu mes diplômes d'ingénieur au Canada, où je travaille dans le secteur de l'énergie depuis près de 20 ans. La vision d'Alfajiri est de contribuer à la lutte contre la pauvreté énergétique en RDC. Nous le ferons un projet à la fois, en commençant par le projet Lwandjofu". Le Canada a une longue tradition de réussite en matière de création d'entreprises avec des équipes expérimentées qui peuvent accéder à la technologie et au financement nécessaires pour construire des projets hautement bénéfiques dans les pays en voie de développement.